harris-club-audois.org
Le monde des oiseaux

Voici ce que les Raptors peuvent nous apprendre sur la résilience

Notez cet article


Hier, Toronto était en liesse -du moins jusqu’à ce qu’une fusillade ne vienne assombrir la fête- alors que leurs Raptors défilaient dans les rues du centre-ville, brandissant leur trophée, premier titre NBA dans l’histoire de la franchise.

Leur joueur vedette, Kawhi Leonard, a été couronné le joueur le plus utile lors de la finale, jeudi le 13 juin.

Mais il y a tout juste un an, la carrière de Leonard était marquée par des blessures . Elles lui ont fait manquer presque toute la saison de basketball.

Optimiser ses forces

Ainsi, lorsque les Raptors l’ont acquis à l’été 2018, ils l’ont mis sous un régime connu sous le nom d’optimisation de la charge d’entraînement pour s’assurer qu’il était en santé et capable de donner le meilleur de lui-même.

Selon le Comité international olympique, l’objectif de l’optimisation de la charge d’entraînement est de concevoir des charges, comme l’entraînement et la compétition, pour améliorer la performance tout en réduisant le risque de blessure. Essentiellement, la gestion de la charge aide les athlètes à demeurer résilients face aux nombreuses exigences auxquelles ils font face.

Les Raptors célèbrent après leur triomphe.
THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

Chacun d’entre nous peut mettre en pratique l’optimisation de sa charge d’entraînement dans sa vie afin de promouvoir sa propre résilience.

La plupart d’entre nous ne sommes pas des athlètes d’élite axés sur la maximisation de prouesses physiques. Nous sommes plus susceptibles d’être des employés, des soignants et des étudiants qui se concentrent principalement sur notre compétence mentale. Nous devons donc nous concentrer davantage notre charge psychologique que physiologique.

La composante psychologique de l’optimisation de la charge consiste à gérer avec succès les charges internes auxquelles nous faisons face, comme le stress, qui peuvent nuire à notre bien-être et à notre rendement.

L’une des façons de gérer notre charge psychologique et de combattre le stress quotidien est de nous assurer que nous disposons d’un temps de loisir adéquat qui nous permet de nous remettre sur les rails. Nous devons également nous assurer que le temps que nous passons à récupérer est de bonne qualité.

Ironiquement, c’est précisément au moment où nos charges sont les plus intenses et nos facteurs de stress les plus extrêmes que nous sommes le moins susceptibles de participer à des activités qui nous permettent de récupérer. C’est ce qu’on appelle le paradoxe de la récupération.

Éteindre

Par exemple, une stratégie efficace pour combattre les facteurs de stress causés par nos expériences quotidiennes consiste à s’engager dans un détachement psychologique, ce qui implique de « se détourner » mentalement de nos obligations quotidiennes pendant nos temps libres.

[Nous sommes cependant moins susceptibles de le faire] lorsque nous faisons face à des situations stressantes au travail, qui impliquent des contraintes de temps, des conflits ou des exigences émotionnelles. Tous ces facteurs compromettent notre récupération.

Le sommeil est une autre façon qui aide à récupérer de nos tracas quotidiens. En fait, le sommeil de haute qualité est l’un des mécanismes de récupération les plus importants qui existe. Malheureusement, la tension au travail et le manque de contrôle sur nos tâches professionnelles, nuit à la qualité de notre sommeil.

Les leçons de l’épreuve de Durant

Le fait de ne pas s’engager dans une bonne optimisation de la charge d’entraînement peut avoir des conséquences désastreuses. Nous l’avons vu dans le cinquième match de la finale de la NBA, lorsque le joueur des Golden State Warrior Kevin Durant s’est élancé pour tenter d’aider son équipe, alors sur le point d’être éliminé, malgré une blessure à son mollet droit.

Tragiquement, cependant, au deuxième quart de cette partie cruciale, il s’est rompu le tendon d’Achille et il a dû subir une intervention chirurgicale qui pourrait le mettre sur la touche pendant toute la saison prochaine.

L’attaquant des Golden State Warriors, Kevin Durant, réagit lorsqu’il quitte le court après avoir été blessé lors du cinquième match de la finale de la NBA.
THE CANADIAN PRESS/Chris Young

Pour ceux d’entre nous qui ne sont pas des athlètes professionnels, participer à des activités physiques pendant nos loisirs peut être une manière efficace de se détendre. Cela nous aide à gérer notre charge psychologique. Encore une fois, cependant, la recherche montre que les expériences stressantes vécues pendant nos heures de travail peuvent nous amener à faire moins d’exercice et d’autres activités physiques pendant nos temps libres. Cela nous empêche de bien nous rétablir.

Les êtres humains ne sont pas des machines. Nous ne pouvons pas exceller constamment. Pour que nous puissions donner le meilleur de nous-mêmes, nous devons nous devons nous inspirer de la méthode utilisée par Kawhi Leonard pendant ses mois d’optimisation de sa charge d’entraînement.

Pour ce faire, il faut surmonter le « paradoxe de la récupération » et s’assurer que nous participons à des activités de loisirs qui nous aident à récupérer, particulièrement lorsque nous vivons des niveaux élevés de stress.

La gestion de nos charges psychologiques est un élément important pour profiter de la vie, être résilient et donner le meilleur de nous-mêmes. Leonard, le « Roi du Nord », est un excellent exemple de la façon dont la mise en œuvre de l’optimisation de la charge d’entraînement peut nous garder en bonne santé physique et psychologique et favoriser ultimement notre succès.

Félicitations aux Raptors de Toronto pour cette victoire historique – et pour avoir compris l’importance de l’optimisation de la charge d’entraînement.



Jamie Gruman, Professor of Organizational Behaviour, University of Guelph

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons.

Autres articles à lire

« En direct des espèces » : le Gobemouche gris, une histoire corse

adrien

Les bioinsecticides, miracle ou mirage ?

adrien

Énergies renouvelables et biodiversité, les liaisons dangereuses

adrien

Mésanges des villes, mésanges des champs, des génomes différents

adrien

Le bestiaire des mines de charbon

adrien

Des espèces d’oiseaux font face à l’extinction cent fois plus vite que prévu !

adrien